Accueil / Cinéma / Un nouveau Qlub

Un nouveau Qlub

Crédits : Festival de cinéma de la ville de Québec
Crédits : Festival de cinéma de la ville de Québec

Bien que le Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) se tient uniquement en septembre, il est maintenant possible d’en profiter pendant toute l’année. Depuis mai 2016, ses organisateurs publient chaque semaine leurs découvertes cinématographiques sur leur site Web, créant ainsi le #FCVQlub.

Le concept est née au sein de l’équipe, qui se partageait déjà plusieurs vidéos entre eux. « On a décidé de faire une chaine Viméo, qui s’est semi bien passée » explique le directeur général du Festival, Ian Gailer. Est alors venue l’idée d’un blogue très simple, servant à partager des vidéos diverses chaque semaine : Le #FCVQlub.

Pour l’instant, le blogue compte plus de 80 films gratuits et disponibles en tout temps. Chaque semaine, l’équipe met de l’avant un court métrage, un long métrage et une vidéo plus légère allant du vidéoclip aux montages les plus farfelues.

« Pense-bête public »

Le #FCVQlub se veut un moyen de partager au public des vidéos et films qui sont déjà présents sur Internet. Ayant comme objectif d’être un « pense-bête public », la plateforme ne sert qu’à faire ressortir les coups de cœur trouvés sur le Web des experts qui travaillent pour le FCVQ.

« Avec Internet, c’est qu’il y a tout. Ça manque de curation » spécifie monsieur Gailer. C’est sans aucune prétention que les experts en cinéma élaguent le contenu du Web pour donner au public sa sélection des plus variées. L’homme à la tête du festival spécifie que comme ils sont plusieurs, le club couvre « toutes les latitudes de goûts ».

Cette banque de courts et de longs métrages met donc de l’avant des documents vidéos appartenant autant au patrimoine cinématographique qu’au phénomène viral. On peut ainsi y voir des classiques de l’ONF comme La vie heureuse de Léopold Z de Gilles Carle, l’étrange et surréaliste court de Denis Villeneuve Next Floor ou encore changer complètement de registre avec le « nanards » (navet cinématographique qui amuse par ses défauts) turc The man who saves the world.

En plus de faire une sélection pour le public, le club accompagne chaque publication d’un court texte d’introduction expliquant l’origine du contenu présenté et les raisons qui justifient son partage.

Le #FCVQlub est donc gratuit, facile d’accès et d’utilisation en plus de s’adresser à tout le monde. Ses organisateurs insistent avec humilité sur l’objectif : le club n’a aucune visée pécuniaire, il se veut seulement un moyen de propager leur passion.

L’organisation vous invite même à lui soumettre vos coups de cœur du Web. L’équipe derrière le club sera plus qu’heureuse de partager avec sa communauté vos découvertes libres de droits circulant déjà sur la toile.

Vous pouvez consulter l’entièreté des publications directement sur le site du Festival ici. Avec comme mandat d’avoir de tout pour tous, le #FCVQlub vous assure que vous trouverez une vidéo qui vous plaira.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Cœur de mailles