Accueil / 2014 – Vol. 8 No 2 / Jouer aux bandits

Jouer aux bandits

 

Photo Benoit Bordage
Photo Benoit Bordage

Tze Texas Redmecs

C’est une histoire de mecs qui jouent de la musique. Un peu par hasard, ils accrochent sur un country coloré. Ils s’essayent, le tordent, l’aplatissent… On dit même qu’ils en tombent amoureux. Puis, ils fondèrent : une armée.

Les membres du groupe Tze Texas Redmecs diront qu’ils font simplement de la musique de cowboy, quelque chose de cohérent, de la chanson aux accents rock, funk, blues, folk et country. Poussant plus loin la question, ils nous répondent : « C’est un projet conceptuel où la musique et le visuel sont totalement imbriqués ». En fait, leur country-folk métissé est doublé d’un cadre historique, ce qui donne lieu à des « déguisements » plus grands que nature.

Leur approche ressemble beaucoup plus à celle d’un collectif, bien que l’impulsion parte généralement de Bomber Ben (au centre sur la photo) et de Harden Hug (à sa gauche). En ce qui concerne le premier, en plus d’être un mordu de musique, il est passionné d’histoire, instinctivement attiré par le folklore du 19e siècle. Harden Hug est plus allumé par le country at large, la vieille autant que la nouvelle vague. L’assemblage de ces sphères d’intérêts donne naissance à un projet singulier.

En effet, chaque musicien du sextette revêt un costume et un personnage. « La musique s’emboîte à la réalité historique et à l’image du Western Spaghetti, ce qui permet de présenter un projet ludique qui suscite la curiosité », affirme Bomber Ben. Selon lui, ce subterfuge leur permet une plus grande liberté de création, notamment dans l’écriture des textes, qui se veulent une sorte d’ironie. « L’idée est de jouer sur l’image du cowboy dans la culture populaire en mettant l’accent sur son humanité, ses faiblesses et ses contradictions, un peu comme le fait, par exemple, la série télévisée Deadwood », confie Bomber Ben.

Au fait, Tze Texas Redmecs, ce sont des méchants! Ils prêchent pour le pire, ils donnent une voix aux minables. « C’est très satirique », avoue le leader du groupe. « En même temps, c’est une manière de dire que nous ne nous prenons pas au sérieux ».

Leur répertoire, des compositions originales, puise dans les thèmes de l’époque. « L’utilisation de la ruée vers l’Ouest, de la guerre de Sécession, et, en règle générale, de la fin du 19e siècle américain est omniprésente tant dans le visuel de scène que dans les thèmes des chansons », continue le joueur de banjo. Tooscaloosa Mourning Ride raconte l’histoire d’un bébé abandonné sur la rivière, presque mangé par les loups, recueilli par un violoniste alcoolique. Don’t mess with bastards est l’éloge du Mauvais, parce que « dans la vraie-vraie vie, le vrai-mauvais finit par gagner », arguant celui qui invite le public à venir voir le spectacle armé de fusils à pétards. « Pour se la jouer bandits! »

« Bien que nous ne soyons pas un groupe “engagé”, ces histoires tordues et leurs personnages infréquentables font appel à une réalité contemporaine qui nous rattrape, et c’est cette dualité entre passé et présent, aussi bien dans les textes que dans la musique, qui accroche un public qui n’est pas amateur de country au départ », conclut Bomber Ben.

Le groupe vient de sortir un deuxième disque, Old Time Journey, sur lequel douze musiciens ont participés lors d’un enregistrement de quatre jours devant plublic. « C’est essentiellement une étude de style acoustique qui possède quand même la touche Texas ». Une vidéo mettant en vedette «leur fille» est également disponible. Tze Texas Redmecs travaille sur deux autres projets : le prochain disque sera plus country et sera accompagné d’un travail de recherche sur les légendes américaines de l’époque. « De belles légendes, très noires, alimentées par la construction des chemins de fer », jubile d’avance notre historien. Comme si ce n’était pas assez, un projet de bandes dessinées ceinture le tout.

Musiciens (Redmecs Rousing Rrmy) :

Bomber Ben : guitare rythmique/banjo/mandoline/voix
Harden Hug : guitare soliste/lapsteel/voix
Jolly Jue : voix
Bully Bru : violon
Ten Tones Tony : basse
Pat Panic : batterie

Discographie

The United States of WildWest (2010)

Old Time Journey (2014)

texasredmecs.bandcamp.com

Cœur de mailles