Accueil / 2016 - Vol. 10 No 1 / L’identité sur papier

L’identité sur papier

Entre deux mondes (détail), gravure sur linoléum, gaufrage et chine collé sur papier BFK Rives, 2015. Photo Emmanuelle BRETON
Entre deux mondes (détail), gravure sur linoléum, gaufrage et chine collé sur papier BFK Rives, 2015. Photo Emmanuelle BRETON

Partenaire artiste : Emmanuelle Breton

Emmanuelle (Emma), artiste de Lac-Etchemins, aime travailler les petits objets. Plusieurs de ses œuvres seront à l’honneur lors de trois expositions solo, dont une présentement en cours au Centre culturel Marie-Fitzbach à Saint-Georges en Beauce.

Sa pratique s’organise principalement autour d’œuvres sur papier en utilisant des outils de l’estampe. Elle donne naissance à des créations d’une grande douceur : elle assemble des objets – des aiguilles, des épingles, des broches à tricoter, des graines, des matrices, etc. – qu’elle grave ou sculpte ensuite dans le papier.

Elle crée des œuvres empreintes d’une poésie visuelle et symbolique qui s’articulent autour de l’identité. Ses sujets de prédilection sont la ruralité, les racines, les valeurs familiales, la place de la femme dans la société et la nature. Elle navigue à travers ces thèmes en utilisant des symboles simples qui sont à la portée de tous.

L’artiste explore aussi la peinture, la création de bijoux et les installations, mais elle retourne toujours à l’estampe. « J’ai ce besoin intime de revenir au papier. Je sens que c’est avec ce matériau que je m’exprime le mieux, » confit-elle.

Emma a plusieurs expositions en 2016. Il y aura notamment L’essentiel est invisible, un duo au Musée Bruck à Cowansville du 5 juillet au 25 août, ainsi que Les graines sont invisibles, à la Salle Irénée-Lemieux de la bibliothèque Aliette-Marchand à Québec, du 12 octobre au 13 novembre.

e-breton.com

Cœur de mailles