Accueil / 2015 - Vol. 9 No 1 / Les guides de l’imaginaire

Les guides de l’imaginaire

Yolaine, artiste de la parole et fondatrice de l'organisme Les Amies imaginaires. Photo D-Max SAMSON
Yolaine, artiste de la parole et fondatrice de l’organisme Les Amies imaginaires. Photo D-Max SAMSON

Partenaire : Les Ami.e.s Imaginaires

Il y a tout un programme autour de la menterie. En 2015, ce volet se déroulera du 27 au 29 mars à la galerie d’art Baron Lafrenière. Sous forme de joutes contées comprenant des menteries et des vérités abracadabrantes, le public pourra se laisser entrainer dans cet univers de faux-semblants. Galerie Baron Lafrenière : 66, Sault-au-Matelot, Québec

Les Ami.e.s Imaginaires est un organisme diffuseur de contes, de légendes et de menteries à Québec. Chaque année, son équipe organise des évènements permettant aux conteurs québécois de transmettre leur parole et de transporter le public dans leur monde imaginaire.

Prenant la forme de contes-spectacles, les conteurs animent ces soirées qui, parfois, sont teintées de thèmes variés. Par exemple, les Contes à goûter ou les Accords mets-contes invitent les participants à déguster des mets qui s’harmonisent aux histoires contées.

L’expérience du conte est singulière.
« Le public se fait sa propre image du récit. Le spectateur a sa vision du conte ; il le fait sien parce qu’il le vit a l’intérieur de lui-même », soutient Yolaine, elle-même artiste de la parole et fondatrice de l’organisme. Elle ajoute « nous tentons de créer des soirées desquelles les spectateurs repartent avec quelque choses en plus, avec des moments à se remémorer ».

Pour Yolaine, la parole contée est un dialogue entre le conteur et les spectateurs. Les histoires ne sont jamais identiques d’une soirée à l’autre. Les conteurs ont la liberté de changer leur récit en fonction du public. Ils s’adaptent aux réactions et à l’énergie qui se dégagent de leur auditoire, à chaque prestation. « Ces contes spectacles sont exceptionnels. Le patrimoine vivant, ça se crée avec le public. »

C’est d’ailleurs cette grande liberté et cette relation avec l’auditoire qui a attiré Yolaine vers le conte. Dans l’univers de la parole contée, il n’y a plus de quatrième mur. Le conteur guide son auditoire à travers un récit, lequel peut prendre une panoplie de formes différentes.

Les Ami.e.s Imaginaires propose ainsi une offre diversifiée de la parole contée. « Certaines personnes croient que, si elles vont voir un spectacle de conte, elles vont se retrouver face à un gars en chemise à carreaux qui va leur conter la chasse-galerie avec un accent de bûcheron. Nous essayons de défaire ce préjugé », souligne Yolaine. Nous y retrouvons du conte traditionnel, oui, mais aussi du coquin, de l’humour, de la création, du contemporain, de l’absurde, etc. Les conteurs ont la possibilité de naviguer dans ces différents styles et de présenter un conte à leur goût.

À long terme, l’organisme souhaite développer des ateliers pour permettre aux gens intéressés de se familiariser, de s’initier à l’art du conte. « Nous avons déjà organisé des tournées pour les conteurs des Îles-de-la-Madeleine et prévoyons proposer d’autres projets de tournée dans les années à venir », conclut l’organisatrice.

lesamiesimaginaires.ca

Cœur de mailles