On joue?

Photos Jean-Patrice Belleau
Photos Jean-Patrice Belleau

MATERIA

10 ANS

Toute la vivacité de l’enfance nous revient au contact du Collectif E&O, responsable de l’événement/exposition Lorsque j’avais dix ans qui a marqué le 10e anniversaire du centre MATERIA. Il faut dire que la proposition des deux jeunes commissaires, Olivier Roberge et Emilie Proulx, ne laissait pas indifférent. Présentée du 18 mars au 3 avril 2011, l’aventure offrait une expérience qui invitait inévitablement à la spontanéité, à la fraîcheur, au goût du jeu sans frontière de l’enfance, au plaisir de se transporter à nouveau à cet âge où l’imagination n’est pas encore bridée par des responsabilités d’adultes.

Le concept est né de la réflexion suivante : « MATERIA a 10 ans. Qu’est-ce que je faisais, moi, à 10 ans? À quoi je jouais? Qu’est-ce que j’aimais? ». C’est donc sous la direction du Collectif E&O, que huit artistes de la relève en métiers d’art ont été approchés pour aborder et creuser le sujet. Une première exploration, via un cadavre exquis de dessins, a été faite. Chacun des artistes a fouillé et déterré des souvenirs, des impressions, des moments furtifs d’une enfance dans laquelle, pour la plupart d’entre nous, n’avons le temps de s’attarder.

Puis un espace de travail a été alloué à chacun des 10 artistes qui se sont lancés dans la confection de leur pièce avec les matières de la discipline qu’ils affectionnent : Olivier Bhérer-Vidal, le papier, Florence Boivin, le tricot, Mathieu Fecteau, la sculpture, Geneviève Garneau, la vannerie, Julien Lebargy, la lutherie, Emilie Proulx, la broderie, Anne-Marie Rébillard, la joaillerie, Olivier Roberge, l’ébénisterie, Loriane Thibodeau, la céramique, Geneviève Vigneault, le verre.

À partir des dessins du cadavre exquis qui représentaient tantôt une cabane dans un arbre, tantôt des déguisements, tantôt une carte du monde, les artistes, sous forme d’atelier ouvert au public, des œuvres individuelles ont été créées. Assemblées, ces dernières allaient tranquillement devenir une vaste installation aux allures de salle de récréation; les poneys en tissus copinaient avec les avions-jouet et ainsi de suite. Toutes les enfances semblaient avoir explosé joyeusement dans la galerie. Le processus a abouti à un vernissage sous forme de causerie, qui a laissé place à une semaine d’exposition.

Avec cette formule, le Collectif E&O a su rendre accessible au public le travail des artistes et leur processus de création.

eBoutique

L’accessibilité se poursuit à la nouvelle boutique de MATERIA que vous trouverez sur place et
en ligne :
www.materiaeboutique.com.

Vous y trouverez toutes les créations originales et uniques des artistes et artisans en métiers d’art du Canada, à des coûts très abordables. MATERIA eBoutique, c’est aussi un blogue riche en informations pour ceux qui sont curieux de voir l’envers du décor des métiers d’art, ainsi que les dernières techniques et les formations utiles.

Cœur de mailles