Accueil / 2012 – Vol. 6 No 2 / L’héritage précieux de Paul Vachon : la passion du rire

L’héritage précieux de Paul Vachon : la passion du rire

Photo Claudel Huot, Courtoisie
Photo Claudel Huot, Courtoisie

Véritable pionnier des arts du cirque et du clownesque tant au Québec qu’à l’international, Paul Vachon a été un artisan très important du développement et de la reconnaissance de sa discipline. S’il laisse en deuil ses proches ainsi que ceux qui ont eu la chance de le connaître, il lègue aussi un riche héritage à sa communauté artistique.

En 40 ans de carrière, Paul Vachon a participé à la mise sur pied d’une multitude de lieux d’expression de son art et de formation pour la relève, tel que le Cirque du Monde, un volet social du Cirque du Soleil, qui vise la transmission de l’art clownesque auprès de jeunes en réinsertion sociale depuis 1995. Pour Gil Favreau, directeur à l’action et à la responsabilité sociale du Cirque du Monde, Paul était un grand clown avec une humanité, un leadership et un charisme incroyable. « Même dans les pays où il était amené à travailler et dont il ne partageait pas la langue, il trouvait toujours une façon de rassembler les gens. Il entrait dans une pièce en tapant des mains : les gens embarquaient. »

Son énergie et sa rigueur, il les lègue à la relève qu’il a pris soin de former et pour laquelle il représente un modèle inspirant. Pour Josette Déchène, conjointe et compagne de scène de Paul Vachon, il s’est dévoué entièrement à son art. « Il a légué tout ce qu’il savait, tout ce qu’il était ».

SON PARCOURS

C’est en 1970 que Paul Vachon fait son entrée dans le milieu artistique. Dès lors, il dirige la création d’une cinquantaine de productions principalement dédiées au jeune public. Il participe également à la fondation de Chatouille, Cézard et Chocolat et du Théâtre de l’Aubergine de la Macédoine, pour lequel il agit à titre de directeur général et artistique. Viennent ensuite l’École nationale du Cirque, le Théâtre jeunesse Les Gros Becs et le Regroupement national des arts du cirque En Piste, pour lequel il assume la présidence et siège au conseil d’administration en tant qu’administrateur pendant plus de huit ans. Il laisse aussi sa marque au Festival d’été de Québec, dont un volet incontournable est, grâce à lui, dédié aux arts de la rue ainsi qu’au Carnaval de Québec.

En novembre 2010, le Conseil des arts et des lettres lui décernait le Prix à la création artistique dans le cadre de la 24e édition des Prix d’excellence des arts et de la culture à l’Hôtel de ville de Québec. Paul Vachon est décédé d’un cancer le 27 août 2011. À l’annonce de cette nouvelle, les mots de sympathie sont venus de partout sur la planète. Bon voyage l’artiste!

Photo Claudel Huot, Courtoisie
Photo Claudel Huot, Courtoisie
Cœur de mailles