Accueil / 2016 - Vol. 10 No 1 / La danse traditionnelle – Rapport

La danse traditionnelle – Rapport

 

Photo Emmanuelle ROBERGE Conception graphique Isabelle JOBIN
Photo Emmanuelle ROBERGE
Conception graphique Isabelle JOBIN

 

BAZZART a reçu récemment une copie du rapport sur la danse traditionnelle québécoise réalisé par le Conseil québécois du patrimoine vivant. Celui-ci révèle des faits intéressants.

D’une part, il y a plus de 15 000 danseurs amateurs et professionnels qui pratiquent la danse traditionnelle au Québec (quadrilles, cotillons, contredanses et sets-carrés). La région de la Capitale-Nationale est assez prospère et offre deux veillées régulières : une mensuelle au Domaine de Maizerets, organisée par le Centre de valorisation du patrimoine vivant, et une hebdomadaire à Saint-Pierre, organisée par Les Amants de la danse de l’Île d’Orléans.

En 2014, la plupart des danseurs amateurs qui participaient à des veillées avait commencé à danser dans la tranche d’âge de 19 à 30 ans, et la moyenne d’âge des danseurs traditionnels professionnels était de moins de 35 ans.

En 2015, la ministre de la Culture et des Communications désignait la veillée de danse comme élément du patrimoine immatériel du Québec.

Cœur de mailles