Accueil / 2015 - Vol. 9 No 1 / Des mots et des primeurs

Des mots et des primeurs

Photo Moulin La Lorraine
Photo Moulin La Lorraine

Partenaire : Moulin La Lorraine

 

Qui n’a jamais rêvé de découvrir un trésor? Le jury du Moulin La Lorraine a fait une trouvaille magnifique : l’artiste pluridisciplinaire Gilles Pedneault. Qui est-il? Que fait-il? D’où sort-il? Voyez plutôt! Vous aurez la primeur d’apprécier cet artiste polyvalent et expressif lors d’une de ses premières expositions solos. Monsieur Pedneault cumule plus de 50 ans de carrière…

Il est influencé par la génération des Riopelle, Pellan et Leduc. Dans un lointain passé, il a également collaboré avec Armand Vaillancourt et il a participé à quelques expositions collectives à Montréal et dans la Beauce. Il a créé, depuis des années, pour lui, des sculptures et des peintures qu’il expose sur ses propres murs et dans son jardin. Son désir de sortir ses créations de l’ombre est tout récent; monsieur Pedneault a pris du temps avant d’être prêt à exposer en solo. Pourtant, « son travail est abouti! Le jury est resté estomaqué par ses œuvres et sa démarche. Il a quelque chose à dire! Sans hésiter, nous lui avons consacré nos trois salles d’exposition du 28 février au 31 mai », commente Josée Marceau, directrice générale du centre.

Les œuvres exposées sont récentes : de 2008 à 2014. Les sculptures sont faites principalement de métal industriel recyclé. Les aquarelles aux couleurs mouvantes sont à la limite de la figuration. Les acryliques, gestuelles et intuitives, sont colorées, vivantes, authentiques, en relief. Autre particularité, l’artiste intègre dans ses œuvres des caractères, des mots, des phrases. « C’est avant tout d’ordre graphique, pour ajouter de la texture, mais avec le temps, des mots se sont invités dans ses toiles pour le sens », confirme la directrice de l’établissement. « Gilles Pedneault est un fervent admirateur de Léo Ferré; ses textes lui parlent beaucoup. »

C’est ainsi que les visiteurs trouveront un texte intégral de Léo Ferré à côté de chacune des œuvres présentées à la Salle Pierre-Beaudoin et un personnage de métal haut de sept pieds, inspiré de « la folie » de Ferré. À la salle des Courroies, une toile de 23 pieds de long a été « déroulée » et montée pour la première fois. L’artiste lui-même ne l’avait pas vu en entier, son atelier ayant la singularité d’être… petit.

Pour accompagner cette exposition prometteuse qui trempe dans la littérature, le compositeur Gilles Bélanger est invité le 9 mai pour donner une conférence chantée autour de l’œuvre de Gaston Miron. Gilles Bélanger est l’initiateur du projet Douze hommes rapaillés, qui a d’ailleurs connu un vif succès; il est le compositeur de toute la musique originale. Son spectacle inclut une projection vidéo, de la musique et des commentaires à caractère historique. Dans l’intimité d’une salle pouvant accueillir un maximum de 80 personnes, l’évènement promet d’être intéressant et chaleureux. Il est fortement recommandé de réserver sa place.

Le Moulin La Lorraine se distingue dans ses propositions artistiques. Vous pouvez soutenir ce centre en devenant un « Ami ». Une adhésion avant juin vous donnera la chance de participer au tirage de prix très intéressants.

moulinlalorraine.ca

Cœur de mailles