Accueil / 2007 – Vol. 1 No 4 / Capter la nouveauté

Capter la nouveauté

Le groupe We are Wolves se produira pendant le Festival Antenne-A. Photo © Socalled
Le groupe We are Wolves se produira pendant le Festival Antenne-A. Photo © Socalled

 

Un vent de fraîcheur souffle sur Québec dernièrement et l’existence du Festival Antenne-A est une preuve flagrante de cette nouvelle vague. Les mélomanes avertis amateurs d’expérimentation et de nouveauté musicale – électro, pop, rock et plus encore – pourront s’offrir quatre jours de sortie bien meublés. Le participant doit y aller pour le plaisir de découvrir car il n’y a rien de prémâché au programme!

« Antenne-A a pour devise de présenter ce qui n’est pas vu à Québec », avoue fièrement Bastien Gagnon-Lafrance, l’un des membres fondateurs de l’évènement. Quatre lieux, plusieurs groupes de musique dont certains n’ont jamais mis les pieds dans la Capitale, des concours originaux… En somme, nous retrouvons un mélange de musique et de technologies. « L’année dernière, nous avions ouvert le festival avec un iPod Battle qui avait attiré plus de 300 spectateurs », ajoute-t-il. Cette année, que diriez-vous d’un Guitar Hero sur écran géant? Et le plus marrant, parions que ce sera d’affronter des musiciens de carrière, des professionnels! Le plaisir risque d’être au rendez-vous.

Pourquoi un tel festival à Québec? « Nous désirons rendre le citoyen alerte, intéressé. Antenne-A, c’est l’antenne des tendances musicales de partout, principalement du Québec, mais aussi de Moncton (Nouveau-Brunswick), de New-York, et même de Glasgow (Royaume-Uni). Nous aimerions lui donner un statut de métropole culturelle, dans la mesure du marché de Québec, bien entendu. Il y a une limite entre regarder le train passer (ça, ce sont les artistes qui vont jouer seulement à Montréal) et être à la remorque de Montréal (les artistes qui sont d’abord passés à Montréal et qui, après plusieurs visites, daignent enfin venir à Québec) », continuent ensemble Bastien et Jean-Claude Anto, le deuxième promoteur. Le troisième maître d’œuvre est Paul Morissette, installé à Montréal justement pour capter les plus récentes tendances et nous les faire partager sans tarder.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, sachez que seront présents : Les Chauds Lapins, un groupe new-yorkais qui chante en français un jazz manouche à mi-chemin entre Pink Martini, harles Trenet et Django Hant et We are wolves de Montréal, qui lancera son album lors du festival. Socalled sera également de la partie, tout comme la finale provinciale des soirées d’improvisation musicale (Soirées de musique fraîche). Voyez la section Actualité du site de Bazzart pour trouver des liens Internet à découvrir. ■

« Nous remarquons un creux à l’automne sur le plan des spectacles musicaux dans la Capitale. Après les festivals estivaux, la terre continue de tourner! Il ne faut pas se barricader chez soi jusqu’à l’été prochain! », s’indignent Bastien Gagnon-Lafrance et Jean-Claude Anto, deux des trois membres fondateurs du Festival Antenne-A qui aura lieu du 3 au 6 octobre 2007.

Le groupe Socalled se produira pendant le Festival Antenne-A. Photo © Socalled
Le groupe Socalled se produira pendant le Festival Antenne-A. Photo © Socalled
Cœur de mailles