Accueil / 2016 - Vol. 10 No 2 / Bâtir Québec : Parole aux artistes

Bâtir Québec : Parole aux artistes

Anne Vallières architecte Photo : Simon Douville
Anne Vallières architecte Photo : Simon Douville

Anne VALLIÈRES, Architecte

Densifier la ville… en douceur…

Parcelle par parcelle, morceau par morceau, un bâtiment après l’autre, l’architecture pousse dans les interstices de la ville pour la modifier. Là où il y avait un stationnement, on ajoute une maison. Sur un immeuble, on implante un nouveau logement. Dans une cour, on insère un bâtiment annexe. Sur un toit, on aménage une terrasse.

Le paysage urbain se transforme sans cesse : l’architecture donne un nouveau visage à des lieux délaissés et révèle leur potentiel endormi. Elle instaure des relations entre des objets juxtaposés qui s’ignoraient, elle définit en même temps le creux habité et l’écran tridimensionnel du théâtre urbain, elle permet (ou pas!) que la vie se chauffe et s’intensifie au soleil. Elle soigne les objets hérités de nos ancêtres en nous transmettant les secrets de leur savoir-faire.

À chaque projet, je goûte mon rôle dans la construction collective de cette histoire toujours en train de s’écrire…bâtir Québec

Étienne BERNIER Architecte, Hatem+D Architecture, Chargé de cours, École d’architecture de l'Université Laval, Collectif Plux.5
Étienne BERNIER
Architecte, Hatem+D Architecture, Chargé de cours, École d’architecture de l’Université Laval, Collectif Plux.5

Étienne BERNIER, Architecte, Hatem+D Architecture, Chargé de cours, École d’architecture de l’Université Laval, Collectif Plux.5

Chaque projet est une occasion d’avoir une idée inspirante et créative. Avec mes associés, nous avons développé une démarche de création singulière qui utilise le potentiel de la conception transdisciplinaire en réunissant architectes et artisans de la communication. Le dialogue qui s’établit entre l’architecture et l’image améliore la cohérence et la performance de nos intentions. Nos projets intègrent les valeurs de nos clients à même leur environnement et génèrent une expérience taillée sur mesure. L’émotion occupe une place importante dans notre approche; nous croyons que c’est ce qui rend l’architecture mémorable.

Nous estimons que l’architecture participe à cristalliser l’identité des entreprises et des individus et nous savons que celle-ci contribue profondément à façonner le caractère distinctif de la ville de Québec. Je me définis comme un spécialiste en « branding » architectural. Mon équipe et moi déployons des identités visuelles que nous rendons habitables afin de faire rayonner la ville et ceux qui l’animent.

Geneviève Vachon Architecte, MOAQ / Professeure, École d'architecture de l'Université Laval Photo : Simon Douville
Geneviève Vachon Architecte, MOAQ / Professeure, École d’architecture de l’Université Laval Photo : Simon Douville

Geneviève VACHON, Architecte, MOAQ / Professeure, École d’architecture de l’Université Laval

En tant que professeure en design urbain, je forme des professionnels qui fabriqueront la ville de demain, qui sont convaincus de la nécessité de « construire la ville sur la ville » en y aménageant des espaces publics stimulants. Dans cette foulée, plusieurs designers urbains de l’EAUL réalisent des installations tactiques temporaires qui s’insèrent délicatement dans la trame urbaine pour agrémenter des parcours, transformer des sites ordinaires en îlots de fraîcheur et provoquer les échanges. À l’été 2014, Le Collectif de la Fourchette et PLUX.5 proposaient Piscine Hors-Terre, une installation de toiles bleues flottant au-dessus d’un salon urbain au cœur du Vieux-Québec. Le Stationnement pour piétons du Groupe A/Annexe U offrait, à Limoilou, une place publique amovible à même la rue avec une forme colorée évoquant les balcons.

L’urbanisme tactique, c’est l’art de composer l’espace public flexible qui surprend et engage le citoyen. Ces architectes et designers urbains me réjouissent dans leur manière de « faire » la ville en alliant fonctionnalité, frugalité, audace et sensibilité.

Jean-Nicolas BOUCHARD M. Arch., Stagiaire en architecture Photo : Pascal Huot
Jean-Nicolas BOUCHARD
M. Arch., Stagiaire en architecture Photo : Pascal Huot

Jean-Nicolas Bouchard, M. Arch., Stagiaire en architecture

Quand j’imagine la ville de Québec, je pense en premier lieu au château perché sur la falaise et érigé pour dominer le paysage, aux clochers qui pointent vers le ciel et aux habitations densément disposées qui escaladent le dénivelé. J’adore prendre le traversier pour observer, encore et encore, cette vignette de la ville, celle que l’on voit sur les cartes postales. Comment un ensemble de parties individuelles arrive-t-il à former un tout, une image, une vision à la fois plurielle et partagée?

En observant de plus près, on comprend que la force de cette image naît d’un bâti qui épouse les conditions de son environnement. Des principes simples : s’orienter vers la lumière, se protéger du froid et vivre côte à côte, près les uns des autres. Cette carte postale est aujourd’hui une fierté, un modèle social clairement transposé à travers le bâti.

Nos ancêtres avaient compris bien des choses. Collectivement, mettons-nous à la planche à dessin.

Katrine BEAUDRY B.Arch. Designer associée, LEMAYMICHAUD architecture design Photo : Courtoisie
Katrine BEAUDRY
B.Arch. Designer associée,
LEMAYMICHAUD architecture design Photo : Courtoisie

Katrine BEAUDRY, B.Arch. Designer associée, LEMAYMICHAUD architecture design

Il suffit de sortir de sa ville ou de recevoir des gens de l’extérieur pour se faire rappeler le charme et la beauté de Québec. Notre ville est unique et inspirante; elle compte de nombreux hôtels, restaurants, terrasses, boutiques et autant de lieux de rencontres et d’échanges. Des lieux que mon équipe et moi prenons plaisir à aménager.

Nous nous définissons comme des architectes-designers créateurs d’ambiance. Ce qui nous anime est la mise en scène des espaces. Nous sommes sensibles à l’authenticité des lieux, à l’art et à l’artisanat local. Nous créons des aménagements à l’échelle humaine, qui vivent et s’adaptent au gré des saisons et des habitudes de vie.

Nos réalisations ressemblent à leur propriétaire et aux gens de Québec : chacune de nos interventions tend à ce que la clientèle s’approprie les espaces que nous créons et qu’elle s’y sente chez elle tout en se sentant ailleurs.

Vadim SIEGEL Architecte associé, ABCP architecture Photo : Jean-François Gravel
Vadim SIEGEL
Architecte associé, ABCP architecture Photo : Jean-François Gravel

Vadim SIEGEL, Architecte associé, ABCP architecture

Québec a la chance d’avoir hérité d’un patrimoine bâti exceptionnel. Ce riche legs n’est pas le fruit d’un gourou des communications, mais le résultat d’une succession de gestes répondant à des besoins changeants au fil des époques ainsi qu’à une évolution constante de la société. Un développement durable qui a précédé l’invention même de ce concept.

L’architecture de Québec ne doit ni être celle de nos ancêtres ni empruntée de manière formelle à un contexte qui lui est étranger. Elle doit se définir à travers notre environnement physique et culturel. Notre singularité sur ces deux aspects en fera assurément une architecture distinctive et audacieuse.

L’architecture et l’urbanisme ont la capacité d’influencer directement notre qualité de vie. Puisque l’architecture est à mi-chemin entre les sciences exactes et les sciences humaines, l’architecte doit prendre en compte un nombre incalculable de paramètres dans l’élaboration des projets qu’il conçoit en équipe. Élevons le débat et faisons confiance à nos architectes pour qu’ils puissent aujourd’hui imaginer le patrimoine de Québec de demain!

Cœur de mailles